Matériaux composites à matrice thermoplastique

Aujourd’hui, le secteur aéronautique utilise les matériaux composites pour leur grande légèreté et leurs fortes caractéristiques mécaniques. De plus, les matériaux composites thermoplastiques présentent des atouts clefs par rapport aux composites à matrice thermodurcissable, tels que la capacité d’intégration (soudage), les caractéristiques techniques (tenue au feu, propriétés physicochimiques, stockage…) ainsi qu’une aptitude à pouvoir être fonctionnalisés et recyclés, donc réutilisables, ce qui les rend très attractifs auprès des acteurs de l’industrie.

LA FILIÈRE DES COMPOSITES THERMOPLASTIQUES OFFRE DES PERSPECTIVES TECHNOLOGIQUES MAJEURES POUR PRÉPARER L’AVION DE DEMAIN.

Aujourd’hui, la filière des composites thermoplastiques s’est structurée et a mis en place un groupe de travail au sein du GIFAS1. Ce groupe de travail est composé de près de 60 entreprises françaises. Outre des grands donneurs d’ordres et des fournisseurs de rang 1 et 2, les PME y représentent près de 50% de l’ensemble des acteurs.

La filière s’appuie également sur les instituts de recherche technologique (IRT Jules Verne, IRT Saint Exupéry et IRT M2P)

ainsi que sur des centres techniques (comme le Technocentre Airbus, à Nantes). L’IRT Jules Verne coordonne, avec le GIFAS, le programme national sur les composites thermoplastiques pour l’aéronautique ainsi que l’engagement des trois IRT, qui, ensemble, couvrent l’ensemble des domaines suivants : matériaux haute performance, procédés de préformage et de formage, procédés d’assemblage, îlots et lignes de production automatisés.

L’enjeu de ce programme et du groupe de travail est de développer la filière française et lui permettre de prendre une part importante de ce marché à fort potentiel de croissance en France et à l’étranger. Il s’agira ainsi, pour les industriels, d’innover, de maintenir leur avance technologique et de préparer l’avion de demain.

LES PROJETS DE L’irt saint-exupéry

COMPINNOVTP : Mise en place de pilotes préindustriels différenciants, dédiés à l’élaboration de semi-produits thermoplastiques hautes performances.
METEOR : Amélioration de la robustesse des procédés d’élaboration de pré-imprégnés C-PEKK.
SOFUSIN : Démonstration de la faisabilité du soudage dynamique par induction destiné au fuselage thermoplastique à une échelle éprouvette.

 

les projets de l’irt jules verne

SIDEFFECT : Développement et évaluation du soudage dynamique par induction destiné au fuselage thermoplastique dans un contexte de faible coût et de forte cadence. Le démonstrateur final intègre les complexités géométriques représentatives d’un panneau de fuselage.
MATCH : Développement des technologies TP et de la simulation pour la réalisation de pièce de structure en matériau composites thermoplastique de forte épaisseur.
COSMOS : Développement du procédé d’estampage-surmoulage et de sa simulation sur les matériaux C/PEEK et C/PEKK.
DESCARTES : Développement d’une technologie permettant la fabrication de cadres thermoplastiques bas coût et haute cadence de production.

 

les projets de l’irt m2p

Depuis plus de 5 ans, l’IRT M2P développe des matériaux et procédés composites hautes cadences dédiés à différents secteurs d’applications (automobile, aéronautique, travaux publics, etc.). M2P œuvre notamment à l’industrialisation de solutions thermoplastiques en maturant et adaptant différentes technologies (C-RTM, thermoformage, pultrusion ou encore AFP). Des synergies avec la filière GIFAS TP sont identifiées et de futures collaborations en discussion.

LES Instituts impliqués