Les IRT & ITE

Leur métier : la recherche technologique partenariale public-privé

Labellisés par l’État dans le cadre des investissements d’avenir, les IRT et ITE sont des outils d’excellence visant à développer des collaborations entre la recherche publique et les entreprises autour de défis communs de recherche technologique au service des transitions industrielles et énergétiques.

Dotés de financements publics et privés, ils mènent des projets et des programmes de recherche centrés sur les besoins du marché, lèvent d’importants verrous scientifiques et technologiques et concourent à produire des innovations dans des secteurs clés d’avenir pour lesquels la France dispose d’atouts considérables pour figurer dans le peloton de tête mondial.

De leurs travaux de R&D émanent de nombreuses plateformes expérimentales, démonstrateurs, lignes pilotes ou jeux de données à des échelles préindustrielles ou industrielles.

Existant respectivement depuis 9 et 7 ans, ils sont reconnus comme des outils opérationnels et agiles, au service du renouveau industriel, économique et sociétal français.

7 caractéristiques communes et des valeurs partagées

  • Ces sont des instituts thématiques pluridisciplinaires rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique.
  • Ils se placent dans une logique de co-investissement public-privé et de recherche multi-partenariale appliquée.
  • Leur finalité́ première est le développement industriel et/ou de services. Ils couvrent l’ensemble du processus d’innovation, depuis l’idée jusqu’à la démonstration et le prototypage industriel.
  • Ils pilotent des programmes de recherche couplés à des plateformes technologiques.
  • Ils ont pour objectif la valorisation économique de leurs travaux.

Enfin, ils veillent à faire rayonner l’excellence de leurs travaux au meilleur niveau international.

Découvrez la carte interactive des IRT & ITE

8 instituts
de recherche
technologique

En savoir plus

7 instituts
pour la transition
énergétique

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un IRT ?

Les Instituts de recherche technologique sont par définition multipartenaires : leurs membres sont aussi bien des laboratoires de recherche publics que privés, des industriels que des PME et des start-up, et des institutionnels. Ils ont opté pour la co localisation des ressources : les chercheurs impliqués sur un projet, quelle que soit l’organisation dont ils dépendent, viennent travailler sur le site de l’IRT avec les autres membres du projet. Ils y collaborent avec les ressources R&D propres à l’IRT parmi lesquelles figurent de nombreux doctorants et post-doctorants.

Les IRT sont positionnés sur des filières stratégiques pour la France et au croisement de filières ce qui favorise l’inspiration et la création d’innovations entre ces mêmes filières.

Ils couvrent ainsi 8 thématiques clés : technologies numériques, microbiologie, usine du futur, matériaux, métallurgie et procédés, nanoélectronique, systèmes ferroviaires, aéronautique, espace, systèmes embarqués et ingénierie numérique des systèmes.

Les IRT sont :

  • des instituts de recherche technologique thématiques et interdisciplinaires ;
  • dont la mission est de faire émerger des innovations dans des filières économiques d’avenir au travers de partenariats stratégiques public-privé équilibrés ;
  • et qui opèrent des programmes de recherche en s’appuyant sur la co-localisation de chercheurs et sur des plateformes technologiques à la pointe de l’état de l’art ;

8 instituts de recherche technologiques

Qu’est-ce qu’un ITE ?

Les instituts pour la transition énergétique (ITE) sont des plates-formes interdisciplinaires dans le domaine des énergies décarbonées, rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs, qui doivent permettre de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité.

Leur finalité première est le développement industriel et/ou de services dans des filières énergétiques porteuses d’avenir et ayant un impact positif sur le climat – par exemple l’efficacité énergétique des bâtiments ou des matériels de transports, les outils de maîtrise de l’énergie, les énergies marines renouvelables, l’énergie solaire, le stockage de l’énergie, les réseaux intelligents de l’énergie, la géothermie ou encore le développement des procédés et produits biosourcés.

L’appellation ITE a remplacé celle de l’IEED (Instituts d’Excellence en matière d’énergie décarbonées).

En résumé :

  • sont des plates-formes interdisciplinaires dans le domaine des énergies décarbonées
  • dont la mission est le développement industriel et/ou de services dans des filières énergétiques porteuses d’avenir et ayant un impact positif sur le climat
  • rassemblent les compétences de l'industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs, qui doivent permettre de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité.
  • doit permettre d'assurer la visibilité internationale de thématique d'excellence et se positionner sur de nouveaux marchés

7 instituts pour la transition énergétique